Menu

We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

//

Songes et Métamorphoses

Théâtre

Théâtre

Songes et Métamorphoses

Shakespeare / Guillaume Vincent



Acheter son billet

Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, traduction Jean-Michel Déprats
Les Métamorphoses un texte de Guillaume Vincent librement inspiré d’Ovide

Quand le théâtre se pare d’habits de fée, que vie et rêve se confondent sur scène, on ne peut qu’applaudir à tout rompre. Et se rendre à l’évidence : Guillaume Vincent est de l’étoffe des grands. Les Echos

Un souffle revigorant, une jeunesse affichée et un hommage aux amateurs dans cette double pièce qui y interroge le théâtre : pourquoi cet art si futile tient-il tant à coeur à ceux qui le pratiquent ? Peut-il changer les gens? Théâtre du Blog

 une ode à la gloire du théâtre et de ses alchimies. aubalcon.fr

on y prend à bras-le-corps la joie, l’amour, la tristesse ou la colère, et on nous permet alors d’y expérimenter ensemble, à travers ce long, ambitieux et généreux geste artistique, l’étrangeté jouissive du théâtre, qui est aussi celle d’être amoureux. I/O Gazette des festivals

Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare précédé de quatre métamorphoses d’Ovide. Guillaume Vincent s’amuse à mettre en miroir deux immenses textes avec ses quatorze comédiens remarquables. Une façon audacieuse de confronter le théâtre d’hier et d’aujourd’hui et mettre en oeuvre toute la magie du théâtre. Après sa création à en septembre à Reims, le spectacle a rencontré un public enthousiaste à Lille, Besançon, Nantes, Angers, Chambéry, Caen, Orléans, avant de s’arrêter à Alès et repartir pour une série d’un mois au Théâtre national de l’Odéon à Paris.

Guillaume Vincent est un jeune metteur en scène et un écrivain. Il a déjà monté deux opéras présentés aux Bouffe du Nord et plusieurs pièces qui ont tourné dans les centres dramatiques nationaux, à Avignon et à travers la France.

 

Mise en scène et texte : Guillaume Vincent – Avec Elsa Agnès, Candice Bouchet,  Elsa Guedj, Emilie Incerti Formentini, Florence Janas, Hector Manuel, Estelle Meyer, Alexandre Michel, Philippe Orivel, Makita Samba, Kyoko Takenaka, Charles Van de Vyver, Gerard Watkins, Charles-Henri Wolff et la participation de Lucie Durand, David Jourdain, Jane Piot, Muriel Valat et de 4 enfants – Dramaturgie : Marion Stoufflet Traduction : Jean-Michel Déprats – Scénographie : François Gauthier-Lafaye en collaboration avec James Brandily et Pierre-Guilhem Coste – Lumières : Niko Joubert en collaboration avec César Godefroy – Composition musicale : Olivier Pasquet et Philippe Orivel – Son : Géraldine Foucault en collaboration avec Florent Dalmas – Costumes : Lucie Durand en collaboration avec Elisabeth Cerqueira et Gwenn Tillenon –  Collaboration mouvement : Stéfany Ganachaud – Assistanat à la mise en scène et répétitrice enfants : Jane Piot – Régie générale et vidéo : Edouard Trichet Lespagnol – Régie plateau : Muriel Valat et David Jourdain – Régie micros : Rose Bruneau – Perruques et maquillages : Justine Denis – Maquillage : Mytil Brimeur – Marionnette : Bérangère Vantusso – Moulage : Anne Leray – Photo décor : Flavie Trichet Lespagnol – Coach vocal : Marlène Schaff – Communication/diffusion : Ninon Leclère – Production/administration : Laure Duqué et Simon Gelin – Crédit photos : Elisabeth Carecchio – Musiques de Benjamin Britten, Félix Mendelssohn, Henry Purcell

Production : Cie MidiMinuit – Coproduction : La Comédie de Reims-CDN, Odéon-théâtre de l’Europe, l’Ircam-Centre Pompidou, CDN Besançon Franche-Comté, Le Lieu unique scène nationale de Nantes, le Printemps des Comédiens, le Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre, La scène nationale d’Albi, Théâtre de Caen, Comédie de Caen-CDN, Le TANDEM-Scène nationale, Le Cratère, scène nationale d’Alès, Théâtre Ouvert-centre national des dramaturgies contemporaines. Avec le soutien de : La Colline-théâtre national, l’Arcadi Ile-de-France, la Ménagerie de verre, la Maison d’arrêt de Fresnes, la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon.
Le décor est réalisé par les ateliers du Théâtre du Nord-CDN Lille Tourcoing, les ateliers de L’Odéon et les ateliers du CDN de Caen. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National, avec le soutien de La Maison Louis Jouvet / ENSAD LR et la participation du TNB – La Cie MidiMinuit est soutenue par la DRAC Ile-de-France-Ministère de la Culture et de la communication
Commande musicale : Ircam-Centre Pompidou – Parties électroniques de l’oeuvre réalisées dans les studios de l’Ircam-Centre Pompidou. Le texte Hôtel Métamorphoses a reçu le soutien du fond SACD théâtre

DATES

jeu. 23 février 2017 19h00 | Grande Salle
ven. 24 février 2017 19h30 | Grande Salle

Attention  Vendredi 24 février – 19h30 ( horaire spécial compte tenu de la durée du spectacle)

PLACES

Location à partir du 13/01/2017
Tarif B | 18€ – 17€ – 15€ – 12€
Durée 3h50 - première partie 1h45, 20 min d'entracte, deuxième partie 1h55 (Petite restauration possible sur place)
700 Places numérotées