Menu

We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

//

Les Tourmentes

Théâtre

Théâtre dès 11 ans

Les Tourmentes

Mallarmé / Jack London / Sylvain Creuzevault



Achat à partir du 08/02/2019

Les Tourmentes rassemblent Construire un feu d’après Jack London et Un Coup de Dés jamais n’abolira le Hasard d’après Stéphane Mallarmé, deux pièces courtes concentrées sur le travail avec les comédiens. Elles mettent en scène des individus se heurtant à des espaces naturels hostiles. Une manière pour Sylvain Creuzevault de peindre en mille traversées de plateau, mille et une épreuves en représentation.

Avec la série Les Tourmentes, Sylvain Creuzevault inaugure un travail sur des formes – qu’il présente comme des « peintures animées », des « natures vives » (comme de la chaux) – avec deux, trois ou quatre comédiens. À l’origine, il y a le besoin d’exposer avec un minimum de mots les peines que nous nous infligeons et qui nous traversent, en présentant des hommes et des femmes qui « affrontent la nature comme châtiment ». Je suis coupable, et Les Tourmentes sont mes juges. C’est la mer démontée, dessinée par Stéphane Mallarmé dans son poème Un Coup de Dés jamais n’abolira le Hasard, qui devient le livret d’un opéra confié au compositeur Pierre-Yves Macé ; c’est la nature glaciale figurée par Jack London dans Construire un feu… Autant d’allégories de nos combats intimes dont il s’agit de sortir réparés – des allégories que le metteur en scène, paradoxalement, souhaite rendre « aussi théâtralement douces que possible ». Pour, peut-être, redonner au théâtre sa force de consolation collective.

Un Coup de Dés jamais n’abolira le Hasard, poème de Stéphane Mallarmé

Mise en scène Sylvain Creuzevault, composition musicale Pierre-Yves Macé, avec Laurence Chable, Juliette de Massy (soprano), Frédéric Noaille et Alyzée Soudet, scénographie Jean-Baptiste Bellon, costumes Gwendoline Bouget, masques Loïc Nébréda, lumières Gaëtan Veber.

Construire un feu, d’après la nouvelle de Jack London

Mise en scène, Sylvain Creuzevault, avec Frédéric Noaille et Alyzée Soudet, scénographie Jean-Baptiste Bellon, costumes Gwendoline Bouget, masques Loïc Nébréda, son Michaël Schaller, lumières Gaëtan Veber.

Production Le Singe. Coproduction MC93 Maison de la culture de Bobigny, Festival d’Automne à Paris, Scène nationale Brive/Tulle, Théâtre Garonne Toulouse. La compagnie est soutenue par la direction générale de la création artistique du Ministère de la Culture.

DATES

mer. 20 mars 2019 20h30 | Salle d'à côté
jeu. 21 mars 2019 19h | Salle d'à côté
ven. 22 mars 2019 20h30 | Salle d'à côté

PLACES

Achat à partir du 08/02/2019
Tarif C | 14€ – 12€ – 10€ – 9€
Durée 1h30
180 Places Non numérotées

La billetterie part en vacances 
mais sera de retour fin août !

la billetterie sera fermée du vendredi 13 juillet à 18h au mardi 28 août à 13h15.

Pas de panique, tout l’été vous pouvez vous abonner, soit par courrier ou directement en ligne … 

visuel saison pano site