Menu

We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

//

Les carnets du sous-sol

Théâtre

Théâtre

Les carnets du sous-sol

Dostoïevski – Nicolas Oton - Machine Théâtre



Acheter son billet

Les carnets du sous-sol est un roman de l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski publié en 1864. Le récit se présente sous la forme du journal intime d’un narrateur amer, isolé, et anonyme. Cet ouvrage est devenu un livre à part dans la biographie du maître russe, d’abord par sa taille (court ; il est considéré comme une longue nouvelle) et par sa fonction de laboratoire condensant tous les grands thèmes de son œuvre (Crime et châtiment, l’Idiot, Les Frères Karamazov).

Dans un dispositif simple (entre lecture et jeu) toujours le livre à la main, je voyagerai dans la pensée de cet homme reclus sur lui-même pétri de doutes et de certitudes. Ce personnage est le premier anti- héros de la littérature moderne. Acariâtre et méchant, intelligent et ridicule, il arrive pourtant à nous séduire. L’essentiel est là pour l’acteur que je suis : plaire en déplaisant, séduire en énervant. Un lit, une chaise, une carafe et un verre d’eau, voilà les uniques accessoires qui peupleront la scène. Venez écouter les tourments de cet homme malade, venez le voir les exhiber, les cracher pour en tirer le plus salvateur des plaisirs : la découverte ou la redécouverte d’une œuvre de l’un des plus grands auteurs de tous les temps. Nicolas Oton.

« Je suis un homme malade… Je suis un homme méchant. » Par ces mots s’ouvre le monologue d’un narrateur sans nom qui porte les plaies de son siècle. Dostoïevski le laisse parler, le laisse déverser sa bile et sa haine sur ce 19ème siècle russe dans lequel les puissances ancestrales et religieuses sont grignotées. Siècle qui voit émerger la puissance de la raison et des sciences. Et le narrateur de se lamenter. Que deviennent « le  beau et le sublime » auxquels il est tant attaché ? Que devient le libre arbitre et la volonté si l’homme n’a plus qu’à se soumettre au pouvoir de la raison et des sciences ? La morale, le bien et le mal, déchiquetés par l’homme rationnel.

Conception et jeu Nicolas Oton / lumières  Mathieu Zabé / son  Alexandre Flory

Production Machine Théâtre –  Machine Théâtre est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Languedoc-Roussillon et reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Département de l’Hérault de la Ville de Montpellier

DATES

mer. 19 avril 2017 20h30 | Salle d'à côté
jeu. 20 avril 2017 19h00 | Salle d'à côté
ven. 21 avril 2017 20h30 | Salle d'à côté

PLACES

Location à partir du 10/03/2017
Tarif D | 11€ – 10€ – 8€ – 6€
Durée 1h15 environ
188 Places Non numérotées