Menu

We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

//

L’art de la comédie

Théâtre

Théâtre

L’art de la comédie

Eduardo De Filippo / Patrick Pineau / Cie Pipo



Acheter son billet

Cinquante ans après sa création, cette comédie qui n’as pas pris une ride, s’amuse à décortiquer les rapports parfois complexes entre l’art et la politique. Après avoir pris ses fonctions dans une petite ville, le préfet De Caro reçoit un chef de troupe de théâtre, Oreste Campese. Après avoir devisé sur l’art, les deux hommes se brouillent sur la question de savoir si un comédien peut imiter à la perfection des personnages réels. Le préfet assure que non ; le directeur de troupe, le contraire. A la fin, le saltimbanque repart, par erreur, avec la liste des notables attendus le même jour par le haut fonctionnaire. Dès lors, la journée du préfet tourne au cauchemar. Comment être sûr que le médecin, le curé, l’institutrice et le pharmacien qui se succèdent dans son bureau ne soient pas les comédiens d’Oreste Campese ?

 

… une magnifique démonstration, en forme de divertissement, qu’on n’en a jamais fini d’apprendre à voir, à écouter notre comédie humaine, de toutes nos forces, avec les yeux et les oreilles, avec la tête, avec le cœur. Et que le rire et le théâtre, ces deux propres de l’homme, sont une belle école d’humanité.  Patrick Pineau

Une formidable farce sur le théâtre, le réel et la fiction qui s’affrontent en un étincelant jeu de miroir. […] un jeu rapide, inventif, généreux et sans temps mort. […] On sort de ce spectacle étourdi et ravi. Les Echos

C’est une comédie joyeuse, une farce aux accents burlesques prononcés, un théâtre où souffle la vie, où le rire fuse, à toute berzingue. La mise en scène est nerveuse, tonique, diablement efficace. Il y a là une liberté et une rigueur dans le jeu, comme un pied de nez à la morosité ambiante.  l’Humanité

 De Filippo nous fait rire. Mais il nous montre avec gravité combien les comédiens sont utiles. Et même nécessaires. Un plaidoyer merveilleux et toujours vif. Ce ne sont pas des Dieux qu’il nous faut. Mais des comédiens ! Le Figaro

d’Eduardo de Filippo, traduction Huguette Hatem / mise en scène Patrick Pineau / assisté de Marie Herfeld / dramaturgie Daniel Loayza / avec Nicolas Bonnefoy, Marc Jeancourt ,  Aline Le Berre, Manuel Le Lièvre en alternance avec Vincent Winterhalter, Fabien Orcier, Sylvie Orcier, Mohamed Rouabhi et Christophe Vandevelde / scénographie Sylvie Orcier / lumières Christian Pinaud / son et musiques Nicolas Daussy / costumes Brigitte Tribouilloy assistée de Charlotte Merlin / vidéo Éric Perroys. / régie générale Florent Fouquet / régie son Pierre Congratel / régie lumières Morgane Rousseau / assistée de Ophélie Grandin / habillage Charlotte Merlin

Production Théâtre-Sénart, Scène nationale / coproduction Compagnie Pipo, Le Grand T – Théâtre de Loire- Atlantique / Théâtre Dijon Bourgogne, Centre dramatique national / Mc2 : Grenoble / Théâtre Firmin Gémier / La Piscine, Antony Et Châtenay- Malabry / MA Scène nationale – Pays de Montbéliard / Théâtre-Sénart, Scène nationale

DATES

ven. 18 novembre 2016 20h30 | Grande Salle
sam. 19 novembre 2016 20h30 | Grande Salle

PLACES

Location à partir du 07/10/2016
Tarif B | 18€ – 17€ – 15€ – 12€
Durée 1h50
700 Places numérotées