Menu

We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

//

Ça Ira (1) Fin de Louis

Théâtre

Théâtre dès 14 ans

Ça Ira (1) Fin de Louis

Joël Pommerat



Acheter son billet

Faites un don de 100€ et rendez possible une quatrième représentation de « Ça ira (1) Fin de Louis »

Si vous êtes imposable, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 66€.
Pour les 34€ restants, vous avez droit à une place et à une bonne soupe populaire (au lieu de 30€ en plein tarif)

Votre don de 100€ vous coûtera réellement 4€

Faire un don

 

Il y a des « œuvres » dont la rencontre provoque un tel choc qu’elles marquent une vie entière. Elles révèlent l’humanité vibrant en chacun de nous, et s’inscrivent en éclaireur  dans nos vies.

Ça ira (1) Fin de Louis est de cette veine, de cet émerveillement dont on souhaite qu’il éblouisse chacun… Cette période de la Révolution où l’ordre établi bascule, où la politique prend tous ses droits, où les droits de l’homme et la notion du peuple souverain prennent corps. Le fondement de notre République, de notre démocratie à ce moment où les pouvoirs s’affrontent… Le Roi, la Constituante, le peuple, les dirigeants, les députés, les électeurs… Rien n’est écrit, tout se joue… Quand l’histoire bascule entraînant nos vies.

Il y a urgence à présenter cet épisode historique qui fonde notre vie politique encore aujourd’hui… Le passé pour mieux éclairer notre présent et fonder l’avenir.

La spécificité du théâtre, sur le document ou sur le film, c’est qu’il se produit dans l’arène des vivants, tous réunis dans l’émotion commune de l’instant. Ce qui y est à vivre ne se reproduit jamais de la même manière. Magie du théâtre, fragilité et beauté de la représentation éphémère.

Rendre compte de ce chef-d’œuvre à Alès, et devant le public diversifié composé de lycéens et d’adultes de tous âges est aujourd’hui une œuvre de salut public ; il permet l’appréhension sensible des fondements de notre démocratie, il redonne ses lettres de noblesse à l’art millénaire du théâtre public, il fait vivre une intensité d’émotions rares.

C’est à la fois un événement festif, politique et capable de transcender les générations.

Dans la ville des Camisards, dans les Cévennes des Maquisards, la révolution des cœurs et des esprits se doit d’être mobilisée.

 

Ça Ira (1) Fin de Louis a obtenu en 2016 trois Molière : le Molière du théâtre public, du metteur en scène et de l’auteur francophone de l’année.

Élevée au rang de mythe, la Révolution française qui nous est ici donnée à voir – et à vivre – éclaire formidablement notre présent. En nous rappelant les fondements de nos sociétés modernes, la base des idées et valeurs qui les constituent, Joël Pommerat et sa troupe mettent habilement en abyme la crise démocratique qui sévit aujourd’hui. Sans aucun didactisme. Un spectacle d’utilité publique. Un vrai coup d’éclatFrance Culture

Entre ici, spectateur, pour devenir un acteur de l’Histoire ! Ou, du moins, pour vivre une expérience théâtrale passionnante, qui plonge au cœur de la parole et du combat politique. Le Monde

Quatre heures passionnantes dans les rangs de l’Assemblée nationale comme si vous y étiez. Le Figaro

… tout est lisible et clair. Et pourtant envoûtant et terrifiant. D’utilité et de service public, aussi. Pour mieux partager notre héritage commun dans une hallucinante machine à remonter le temps. Télérama

Hors normes, Joël Pommerat impressionne par son inventivité et son époustouflante maîtrise des effets scéniques. Avec un talent de magicien, redoutablement précis  et subtil, il œuvre à l’endroit de troublants frottements entre monde réel et monde imaginaire. La Terrasse

 

une création théâtrale de Joël Pommerat / avec Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Eric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger, David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans, Bogdan Zamfir / scénographie et lumière Eric Soyer / costumes et recherches visuelles Isabelle Deffin / son François Leymarie / recherche musicale Gilles Rico / recherche sonore et spatialisation Grégoire Leymarie et Manuel Poletti (MusicUnit / Ircam) / dramaturgie Marion Boudier / collaboration artistique Marie Piemontese, Philippe Carbonneaux / conseiller historique Guillaume Mazeau / assistant dramaturgie et documentation Guillaume Lambert / assistants forces vives David Charier, Lucia Trotta / assistante à la mise en scène Lucia Trotta / direction technique Emmanuel Abate / construction décors Ateliers de Nanterre-Amandiers / construction mobilier Thomas Ramon-Artom / régie lumière Gwendal Malard / régie son Grégoire Leymarie / régie plateau Jean-Pierre Costanziello, Mathieu Mironnet, Ludovic Velon / habilleuses Claire Lezer, Lise Crétiaux / électricien Laurent Berger / bureau de production Compagnie Louis Brouillard / co-directrice Anne de Amézaga / administrateur Jean-François Louchin / assistante de la co-directrice et attachée à la communication Gil Paon, Magali Briday / chargée de la logistique des tournées et attachée à la production Lorraine Ronsin-Quéchon / assistante logistique des tournées Juliette Bones / presse et diffusion Isabelle Muraour / comptable Fanny Trujillo / attachée à l’administration Yane Agius / Photo Elisabeth Carecchio.

La soupe populaire !

Une petite soupe de pays bien consistante concoctée par les élèves du CAP agent polyvalent de restauration du Lycée Jean-Baptiste Dumas d’Alès (avec l’encadrement de Baldy Traiteur d’Alès) vous sera servie pendant un des entractes.

Coproduction Nanterre-Amandiers, centre dramatique national / Le Manège, Mons, scène transfrontalière de création et de diffusion / Mons 2015, capitale européenne de la culture / Théâtre national de Bruxelles / lʼESACT, Liège / les Théâtres de la ville de Luxembourg / MC2, maison de la culture de Grenoble / La Filature, scène nationale de Mulhouse / Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie / Théâtre du Nord, CDN Lille-Tourcoing – Nord-Pas-de-Calais / FACM, Festival théâtral du Val-dʼOise / LʼApostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val-dʼOise / Mostra Internacional de Teatro de São Paulo et SESC São Paulo / Théâtre français du Centre national des Arts du Canada, Ottawa / Théâtre national populaire de Villeurbanne / Les Célestins, Théâtre de Lyon /  Le Volcan, scène nationale du Havre / Le Rive Gauche, scène conventionnée de St-Étienne-du-Rouvray / Bonlieu, scène nationale dʼAnnecy / le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique-Nantes.

Avec le soutien de la SACD et Arcadi Île-de-France – Les répétitions de Ça ira (1) Fin de Louis ont été accueillies à Nanterre-Amandiers, au CNCDC Châteauvallon, à lʼESACT La Chaufferie Acte1/Liège, au Centquatre, à la Ferme du Buisson, au Théâtre des Bouffes du Nord, à la Commune, centre dramatique national d’Aubervilliers. La Compagnie Louis Brouillard reçoit le soutien du Ministère de la Culture/Drac Ile-de-France et de la Région Ile-de-France. Joël Pommerat fait partie de l’association d’artistes de Nanterre-Amandiers. Tous les textes de Joël Pommerat sont publiés aux Éditions Actes Sud-Papiers

DATES

jeu. 7 décembre 2017 19h | Grande Salle
ven. 8 décembre 2017 19h | Grande Salle
sam. 9 décembre 2017 19h | Grande Salle
dim. 10 décembre 2017 15h | Grande Salle

PLACES

Location à partir du 24/10/2017
Tarif A+ | 30€ - 28€ - 24€ - 18€
Durée 4h30 (2 courtes pauses de 10 min comprises)
520 Places numérotées